Un livre qui ouvre l’appétit!

2 Fév 2014 par

affiche

 

Aujourd’hui, pour souligner la semaine de la poutine de Montréal, j’ai choisi de vous parler du livre d’Andrée Poulin La plus grosse poutine du monde.

Qui ne connaît pas mon penchant naturel pour la poutine? Je m’en confesse, ce met déclenche systématiquement en moi une dose d’endorphines aussi grande que celle de mon amie Jacinthe courant un demi-marathon. Vous comprendrez donc  mon empressement à lire le dernier titre de l’auteure d’origine ontarienne résidente d’Aylmer.

Publié dans la collection Zèbre de Bayard Canada, dont je vous parlais dans mon dernier billet, ce livre a su me mettre en appétit. Thomas vit seul avec son père qui passe la majorité de ton temps libre à rafistoler son voilier. Sa mère est partie de la maison lorsqu’il était petit. Son seul lien avec elle se limite à une courte note annexée à un petit montant d’argent déposé dans la boite aux lettres le jour de son anniversaire. Le souvenir le plus précieux aux yeux de Thomas? La veille de son départ, sa mère lui avait cuisiné une succulente poutine sur laquelle elle avait déposé 6 chandelles vertes, que le garçon conserve précieusement. Dans l’espoir de faire revenir sa mère et d’attirer l’attention de son père, l’adolescent décide de s’inscrire au livre des records Guinness en confectionnant la plus grosse poutine au monde. Pour y parvenir, il devra convaincre plusieurs personnes de contribuer à l’événement, à commencer par la très réticente mairesse qui voit, dans cet exploit, une promotion malsaine de la malbouffe.

Tricoté autour d’un thème léger, ce livre aborde des sujets délicats drôlement bien traités et intégrés. L’intrigue autour de la mère n’est pas identifiable avant d’être révélée, ce qui ajoute à l’intérêt et incite le lecteur à poursuivre sa lecture. Les personnages sont attachants même lorsqu’ils sont détestables comme la mairesse. L’écriture et le traitement du sujet sont habiles et nous font souvent passer d’une émotion à l’autre. L’auteure est même parvenu à me tirer une larme. Bref, un livre savoureux qui ravira à coup sûr votre adolescent, qu’il soit gourmand ou non! 😉

Pour en savoir plus :

Site de l’auteurehttp://www.andreepoulin.ca/index.html

Facebook de l’auteurehttps://www.facebook.com/andree.poulin.50?fref=ts

Critique de l’ouvragehttp://sophielit.ca//critique.php?id=772

Sur la semaine de la poutine…

https://www.facebook.com/LaPoutineWeek

http://fr.canoe.ca/hommes/sorties/archives/2014/01/20140123-131257.html

Articles liés

Mots-clic

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *